FFFFFF-1

Epreuve orale du brevet des collèges 2017

Épreuve orale : soutenance d'un projet

I. Objectifs de l'épreuve 

L'épreuve orale de soutenance d'un projet permet à l’élève de présenter l'un des projets qu'il a menés au cours des enseignements pratiques interdisciplinaires de 3° (EPI Français – Histoire-Géographie-EMC : La ville dans tous ses états) ou dans le cadre de l'un des parcours éducatifs qu'il a suivis. 

Cette épreuve orale est une soutenance : elle n'a pas pour objet d'évaluer le projet, individuel ou collectif, réalisé par l'élève, mais sa capacité à exposer la démarche qui a été la sienne, les compétences et connaissances qu'il a acquises grâce à ce projet, notamment dans les domaines 1, 2, 3 du socle commun et, selon la nature du projet, les contenus plus spécifiques des domaines 4 et 5.

Les candidats peuvent choisir de présenter l'épreuve individuellement ou en groupe, mais un groupe puisse excéder trois candidats. Dans tous les cas, chaque candidat fait l'objet d'une évaluation et d'une notation individuelles.

Domaine 1

Les langages pour penser et communiquer :

Ce domaine vise l'apprentissage de la langue française, des langues étrangères et, le cas échéant, régionales, des langages scientifiques, des langages informatiques et des média ainsi que des langages des arts et du corps ;

Domaine 2

Les méthodes et outils pour apprendre :

Ce domaine vise un enseignement explicite des moyens d'accès à l'information et à la documentation, des outils numériques, de la conduite de projets individuels et collectifs ainsi que de l'organisation des apprentissages ;

Domaine 3

La formation de la personne et du citoyen :

Ce domaine vise un apprentissage de la vie en société, de l'action collective et de la citoyenneté, par une formation morale et civique respectueuse des choix personnels et des responsabilités individuelles ;

Domaine 4

Les systèmes naturels et les systèmes techniques :

Ce domaine est centré sur l'approche scientifique et technique de la Terre et de l'Univers ; il vise à développer la curiosité, le sens de l'observation, la capacité à résoudre des problèmes ;

Domaine 5

Les représentations du monde et l'activité humaine :

Ce domaine est consacré à la compréhension des sociétés dans le temps et dans l'espace, à l'interprétation de leurs productions culturelles et à la connaissance du monde social contemporain.


Concrètement : L’élève présente le projet d’EPI vu en 3ème ou un projet lié à l’un des trois parcours éducatifs (parcours d’éducation artistique et culturelle, parcours citoyen, parcours individuel d’information et de découverte du monde économique et professionnel).

Exemples : l’écologie, le développement durable, l’ouverture sur les autres, la solidarité, l’orientation, l’art musical, l’art plastique, les addictions, le rôle de délégué, la participation à l’Association sportive et aux compétitions.

L’élève parlera de son projet au travers de son parcours au collège. L’important est qu’il souligne son implication personnelle, ce que cela lui a apporté en tant que citoyen, ce qu’il a ressenti. Il lui sera demandé de souligner le lien avec les différentes matières disciplinaires.

Il pourra s’appuyer sur différents supports de son choix (numérique ou non).

Après avoir répondu aux questions de présentation du projet : Qui ?, Quoi ?, Quand ?, Comment ?, Pourquoi ? et Où ?, l’élève pourra répondre aux questions suivantes en forme de bilan :

  1. Quels étaient les moments les plus intéressants de son projet ? Pourquoi ?
  2. Quelles difficultés a-t-il rencontrées lors de son projet ?
  3. Quels bénéfices personnels en tire-t-il ?
  4. Quelles améliorations pourrait-il y apporter si c’était à refaire ?
  5. Qu’est-ce qui l’amène à dire que son projet a été une réussite ou un échec ?
  6. Quels savoirs et savoir-faire, abordés dans différentes matières, l’ont-ils aidé ?
II. Structure de l'épreuve

L'oral se déroule en deux temps : un exposé suivi d'un entretien avec le jury.

Dans le cas d'une épreuve individuelle, l'oral prend la forme d'un exposé par le candidat d'environ cinq minutes suivi d'un entretien d'une dizaine de minutes avec le jury.

Si l'épreuve est collective, dix minutes d'exposé, pendant lesquelles chacun des candidats intervient, suivies de quinze minutes de reprise avec l'ensemble du groupe.

III. Modalités de l'épreuve

A. Contenus de l'épreuve

L'évaluation de cette épreuve orale prend appui sur un travail engagé dans le cadre d'un enseignement pratique interdisciplinaire défini et organisé par l'équipe enseignante ou de tout autre projet qui s'intègre dans l'un des parcours éducatifs construits par l'élève.

L'évaluation prend en compte la qualité de la prestation orale du candidat, tant du point de vue des contenus que de son expression.

Le candidat peut, le cas échéant, présenter ce qu'il a réalisé (production sous forme de projection, enregistrement, réalisation numérique, etc.), mais cette réalisation concrète ne peut intervenir qu'en appui d'un exposé qui permet d'évaluer essentiellement les compétences orales et la capacité de synthèse. Elle ne peut donc se substituer à la présentation synthétique qu'elle peut cependant illustrer.

Cette épreuve orale ayant également pour objectif d'illustrer l'interdisciplinarité ainsi que la transversalité des connaissances et des compétences des différents domaines du socle commun, les examinateurs veillent à ce que leur questionnement relie constamment les acquis disciplinaires et culturels à la vision globale, interdisciplinaire, du projet.

B. Localisation de l'épreuve, période de passation et convocation des candidats

L'épreuve aura lieu l’après-midi du mercredi 24 mai. Mme Verduyn établira pour chaque candidat une convocation individuelle à l'épreuve.

C. Choix du projet présenté

Le choix du projet que le candidat souhaite présenter durant l'épreuve orale est transmis au chef d'établissement par les responsables légaux de l'élève (le 7 février 2017). Ce choix précise l'intitulé et le contenu du projet réalisé ainsi que l'enseignement pratique interdisciplinaire et la thématique interdisciplinaire concernés ou, le cas échéant, le parcours éducatif retenu. Il mentionne aussi les disciplines d'enseignement impliquées. Le candidat fait également savoir s'il souhaite présenter son exposé en équipe (auquel cas les noms des coéquipiers sont mentionnés) ou s'il souhaite effectuer une partie de sa présentation dans une langue vivante étrangère ou régionale qui est alors précisée.

IV. Évaluation de l'épreuve 

A. L'épreuve est notée sur 100 points :

- Maîtrise de l'expression orale : 50 points ;

- Maîtrise du sujet présenté : 50 points.

B. Grille indicative de critères d'évaluation de l'épreuve orale de soutenance :

 

 epreuve

       

Quelques remarques sur l’épreuve orale :

Elle aura lieu le mercredi 24 mai. Les élèves auront bientôt leur convocation.

L’évaluation portera sur la maîtrise du sujet et sur l’expression orale (50 points chacune).

Les élèves ont la possibilité d’avoir un support numérique (c’est à eux de venir avec leur matériel). Ils ne seront pas notés sur ce support !

S’ils utilisent un diaporama, il doit comporter des mots, des photos mais en aucun cas des phrases qu’ils se contenteraient de lire (danger !!!). Attention à la taille de la police de caractères (min 22).

Surtout ne pas lire les notes portées sur un papier.

Nous les invitons (sans extravagance) à faire preuve d’inventivité et de créativité.

Si les élèves passent en groupe, attention à bien répartir le temps de parole (rappel : 5 min d’exposé pour un élève seul, 10 min pour un groupe)

L’exposé doit comporter une rapide introduction (se présenter, annoncer son sujet et comment il va être abordé. Ne pas oublier une conclusion.

La façon d’être lors de l’oral sera prise en compte (tenue correcte, attitude positive et dynamique, politesse,…).

Pour les élèves qui présentent leur oral dans une langue étrangère, on peut imaginer une partie ou la totalité du temps en langue étrangère. Les questions seront posées en français.

Qu’ils n’hésitent pas à solliciter leur professeur principal.

Centre scolaire Saint Paul

Localisation

bouchons-2