Maîtrise d'ouvrage et Maîtrise d'oeuvre : A la découverte de deux facettes du secteur de l'informatique.

La session des rencontres professionnelles sur la thématique de l'informatique vient de se terminer. Au total, une cinquantaine d'élève ont profité de la présence de deux parents informaticiens pour leur présenter ce secteur d'activité bien particulier. 

La maîtrise d'ouvrage et la maîtrise d'oeuvre sont les deux composantes essentielles d'un projet informatique. Une collaboration productive et efficace doit être mise en place entre ces deux organes afin de mener le projet à la réussite, même si le dialogue MOA/MOE n'est pas toujours simple... La relation entre MOA et MOE est définie par un contrat, qui précise les engagements de chacune des parties. Ce contrat s'appelle le cahier des charges.

M. Demy nous a présenté la maîtrise d'ouvrage (MOA), aussi dénommée maître d'ouvrage qui est l'entité porteuse d'un besoin, définissant l'objectif d'un projet, son calendrier et le budget consacré à ce projet. Le résultat attendu du projet est la réalisation d'un produit, appelé ouvrage. Il nous expliqué les différentes étapes nécessaire à l'élaboration du projet.

Le maître d'ouvrage doit être à l’écoute et à l’aide du client, pour aider celui-ci à définir ses besoins afin que la MOE (maîtrise d’œuvre) puisse y répondre. Pour cela, le caractère réaliste de cette demande doit être analysé. Son travail de fond se joue donc dans des études de faisabilité économique et technique. Le chef de projet MOA met en place un budget prévisionnel, sans oublier les risques pouvant intervenir au cours de la réalisation, afin de ne pas prendre le client au dépourvu. Une fois la demande précisée, il rédige une charte technique d’objectifs dans laquelle il en définit des solutions. C’est ainsi qu’il transmet la commande à l’équipe technique et qu’il la pilote.

Il nous a précisé que pour exercer ce métier il fallait un bon sens du contact, un esprit d'analyse afin de bien cerner les besoins du client. Il faut savoir faire preuve de rigueur et avoir le sens des priorités, et être diplomate.

Il peut exercer sous deux statuts soit être un prestataire externe envoyé pour une mission plus ou moins longue dans l’entreprise commanditaire ou être salarié travaillant dans un groupe important pour le développement de projets.

Mme Schmidt, quinze jours plus tard, est venue développer la maîtrise d'oeuvre (MOE).. La maîtrise d'œuvre est responsable du bon déroulement du projet, et des choix techniques inhérents à la réalisation de l'ouvrage et nécessaires pour atteindre les objectifs fixés. Il est responsable du suivi des délais et des budgets selon les modalités définies dans le cahier des charges. Il arrive malheureusement que les coûts soient revus à la hausse, c'est au maître d'oeuvre de l'anticiper pour le justifier auprès du client.

Dans le cadre de son métier Mme Schmidt contrôle l'avancée et la qualité du travail de chacun et anime les équipes, elle peut être amenée à travailler sur plusieurs projets à la fois.

On peut travailler en tant que chargé de projet dans l'informatique sans avoir de maîtrise technique. Certains des collaborateurs de Mme Schmidt sont issus de baccalauréats littéraires.

Cependant maîtriser les outils du développeur ou de l'analyste permet d'aider à résoudre les difficultés rencontrées par ceux-ci lors de la phase de réalisation.

Ses conseils pour entrer dans le secteur : faire un bac+5 pour évoluer plus facilement, ne pas négliger le français nécessaire par la rédaction des dossiers techniques, ne pas hésiter à changer régulièrement d'employeur afin de gagner en expérience.

Voilà vous savez tout : le secteur est porteur aujourd'hui et devrait le rester pour plusieurs années au vu des avancées technologiques... C'est peut-être une voie à envisager !

Centre scolaire Saint Paul

Localisation

bouchons-2